La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Académie Aitowa

Carte d'identité

Rin Maeda

16 ans - 22 juin

Sexe

Femme

Orientation Sexuelle

Bisexuel(le)

Statut

Elève

Description Physique

Du haut de son petit mètre 56, Rin possède des yeux marrons naturellement bridés, brillants d'intégrité, pour lesquels elle n'hésite pas à donner un côté plus grand à l'aide d'une petite touche de maquillage. Ses lippes, ornées d'un sourire, sont le reflet de son alacrité constante. Sa courte chevelure dorée, similaire aux lueurs de l'aube, met en relief les traits d'origine fins de son visage, de même que son teint opalin. Physiquement, elle n'est ni à plaindre, ni à envier. Du moins, c'est son ressenti. Elle ne possède pas de formes avantageuses mais n'en reste pas moins dénuées. Elle reste très complexée par sa petite taille et cette tâche de naissance qui couvre une partie de son ventre qu'elle ne montre jamais. Elle dégage par ailleurs un charme naturel de part sa jovialité. Maeda est une jeune fille très coquette. Elle apprécie la mode et dépense souvent sans compter lorsqu'elle est prise dans ce jeu de consommation. Les vêtements qu'elle choisit restent sobres et lui permettent principalement de paraître plus grande et élancée.

Description Morale

A première vue, Rin peut aisément donner l'air d'être une jeune femme superficielle et niaise à souhait. Cependant, juger sur son apparence ou l'air jovial qu'elle aborde serait réducteur et ébranlerait ce sentiment de dignité moral - soit son honneur. Ouverte et amicale, cette jeune femme sait généralement se faire apprécier grâce à son allégresse; bien que ce caractère amical peut rapidement devenir un défaut lorsqu'elle se montre pleine de gaieté envers certaines personnes plus renfermées voire timides. Son sourire est principalement le secret du séidisme qu'elle inspire. Malgré ce caractère plein de joie, cette jeune femme manque de confiance en elle et lorsqu'une situation est trop dure à encaisser, elle est prise de crise d'angoisse. Elle est également claustrophobe et ne supporte pas les pièces closes.

Histoire

La mère de Rin, victime du système, s'est vue contrainte de se marier à un homme choisi par le gouvernement. Un homme bienveillant malgré son côté froid. Un homme qui a su faire preuve de patience pour ne pas la brusquer. Un homme que sa mère n'a jamais pu aimer. Malgré les efforts qu'il faisait, compréhensif face à l'injustice d'une loi qui brisait toute liberté, sa femme était déjà éprise d'un autre. Lui, un homme marié, plus vieux que lui, un ami d'enfance, un licencieux admirateur des femmes avec lequel la mère de Rin partageait bien plus qu'un verre après le travail. Après 2 ans de mariage, les époux avaient tout d'un couple heureux suite à l'arrivée d'une petite fille prénommée Rin. Du moins, en apparence. L'époux, malgré ses heures de travail infernales, sentait une distance plus ferme auprès de sa femme qui s'accrût de jour en jour. Dans un premier temps, il n'hésita pas à déposer un voile sur la réalité, et songea à cette petite perle - sa petite fille, qui avait besoin de toute l'attention de sa mère.

3 ans après, certaines tensions étaient palpables au sein du couple. La jeune mère ne voyait plus son ami d'enfance suite à son refus de reconnaître Rin comme étant sa fille. Quant au mari, son travail se faisait de plus en plus acharné, son poste était menacé d'un certain licenciement, ce qui lui valait de faire des heures supplémentaires non rémunérées; et le soir venu, sa femme doutait de sa fidélité. Le ton montait. Des objets volaient. Des portes se claquaient. Le père, toujours soucieux de savoir si cette jeune enfant était véritablement sien depuis maintenant une année, s'enhardit et passa un test de paternité. Quelques jours plus tard, il reçut les résultats dans sa boîte mail. La probabilité que cet enfant ait reçu un quelconque patrimoine génétique de sa part était nulle.

Suite au divorce, le père se résigna à laisser la maison pour sa femme et cette enfant qu'il ne reconnaissait plus comme sien. Malheureusement, résidant dans un petit village, les rumeurs allèrent bon train et les années de 6 à 9 ans de Rin furent les pires de sa vie. La mesquinerie de ses camarades s'agrandissait de jour en jour. Sa claustrophobie naquit lorsque ses camarades la mirent au défi de rester une heure entière dans une armoire. Jeune, naïve et désireuse de vouloir se faire des amis et non plus être la tête de turc, elle accepta le défi. L'heure se transforma en matinée. Ce fut une maîtresse, particulièrement inquiète, qui trouva ce petit corps apeuré dans l'armoire, le souffle saccadé, silencieuse. Suite à cet incident, la culpabilité rongea la mère de Rin. Trop occupée à jongler entre différents métiers pour nourrir son enfant, la rendre heureuse, elle remarqua bien trop tard que sa petite fille s'était renfermée sur elle-même. Finalement, elles quittèrent le nid familial pour rejoindre leur grand-mère à Tokyo. Le jeune fille redoutait plus que tout ses jours à l'école. Pourtant, elle fit la connaissance d'une jeune fille de son âge dès son premier jour. Pétillante, cette dernière l'accueillit au sein de son petit groupe d'amis. Rapidement, elle devint un véritable modèle pour elle et malgré cette séparation qui survint suite au déménagement de son amie, elle et Rin restèrent très soudée. Jamais elle ne pourrait la remercier convenablement pour tout ce qu'elle lui avait apporté, l'ouverture d'esprit qu'elle lui avait accordé. Quant à la mère de Rin, elle prit la décision de se concentrer sur sa fille. Celle-ci se prit au jeu et considéra bien rapidement sa mère comme sa confidente.

Le choix de l'Académie Aitowa fut une idée de sa mère. D'abord réfutée par sa grand-mère, traditionaliste dans l'âme, sa mère tenta de la raisonner, lui prouvant les failles de cette société et de ce système.

Information en plus ?

Rin est née d'un adultère. - Elle ignore qui est son père. - Elle connaît en partie la vérité sur le divorce de ses parents. - Elle fait souvent croire que ses parents sont encore mariés, par peur. - Elle apprend à jouer du violon depuis ses 8 ans. - Elle aime les jeux vidéos. - Elle déteste les plats trop épicés.

Chambre du Personnage

Moderne et simple, les murs blancs donnent un aspect plus spacieux. Un bureau se situe juste en dessous d'une grande fenêtre, sur lequel est posé divers papiers, une lampe et un ordinateur fixe. En face de son lit où s'éparpillent divers doudous de toutes tailles et de tout genres, une petite télé et une petite console s'y trouve. Juste à côté de son lit se dévoile une petite table de nuit ainsi qu'une veilleuse et une photo de sa mère, sa grand-mère et elle. Les murs sont recouverts de posters de ses films, séries, idoles et mangas préférés.

Clubs

Musique (Salle de Musique)

Le Professeur enseigne...

Aucun (Non professeur)

1
TeeKo
TeeKo a commenté :
Oh, et bien c'est un personnage très intéressant que je vois là ! ^^ Tu as l'air d'avoir bien compris le contexte du JDR et tu as su l'inclure dans l'histoire de ton personnage. J'ai pris du plaisir à lire ta fiche, je suppose que je l'ai donc apprécié xP Cependant, je n'arrive pas à voir sa photo ou son illustration :/ Peut-être que tu n'en as pas encore ou que tu as des problèmes pour poster ton image. Si c'est le cas, n'hésite pas à m'envoyer ton image en MP et j'essaierais de l'inclure à ta fiche ! ^^
En attendant, je vais faire une petite exception... Autant dire que tu es validé ! Bienvenue à toi dans l'Académie Aitowa ! ;P
Publié Sun, 04 Mar 2018 18:27:59 +0100

Relations

Aucune relation n'est définie pour le moment.

Statistiques

TeamWang

Joué par TeamWang


Date d'inscription : 04/03/2018

Scènes libres créées

Quêtes jouées

Aucune quête jouée pour le moment.